La petite Italie en bord de Meuse

Maastricht est peut-être la ville la plus italienne des Pays-Bas. Et pour preuve : le riche passé romain que connaît la ville, sans oublier les nombreuses adresses culinaires italiennes. Découvrez avec Saskia, de Ciaotutti.nl, l’ambiance italienne de Wyck, du Stokstraatkwartier et de la place Onze Lieve Vrouweplein.

Saskia : « L'endroit idéal pour commencer votre promenade dans le Maastricht italien est Van Wijck. La magnifique machine à expresso La Marzocco y est pour beaucoup... Dans cet établissement, un cappuccino ou un expresso a le même goût que dans un vrai bar à café italien. Prenez un cornetto (croissant) avec des copeaux de chocolat noir pour un petit-déjeuner italien digne de ce nom.

Poursuivez votre route dans la Wycker Brugstraat et tournez à droite après Café Zondag. Vous arrivez dans la Rechtstraat. Au numéro 19, vous trouverez Regalo, une boutique de cadeaux unique au nom italien, gérée par des personnes souffrant d'un handicap mental. Au numéro 22 se dresse Toscanella Apuana, une authentique trattoria italienne où, plus tard dans la journée, vous pourrez vous installer pour un déjeuner ou dîner des plus savoureux.

Longez l’église Sint Martinuskerk et tournez à gauche à la fin de la Rechtstraat. Vous vous trouvez à présent dans la Sint Maartenslaan. Marchez jusqu’à l’étroite bande de verdure en bord de Meuse. Vous y verrez des vestiges du pont Wilhelminabrug, en l’occurrence deux bas-reliefs avec des images de l'histoire de Maastricht, réalisés par l'artiste Hendrik van den Eijnde, originaire de Haarlem. Le bas-relief de gauche montre l'arrivée des Romains, qui ont fondé ici le Traiectum ad Mosam, un « passage sur la Meuse ».

Poursuivez votre chemin sur l’Oeverwal, le long de la Meuse, jusqu’au pont Sint Servaasbrug, le plus vieux pont encore existant aux Pays-Bas. Traversez ce pont, tournez à gauche devant le magasin Rivièra Maison et rejoignez, via le Vissersmaas, la petite place où se dresse fièrement le Mestreechter Geis. Cette statue, enjouée et gracieuse, incarne les caractéristiques qui sont typiques des habitants de Maastricht. Le Mestreechter Geis symbolise l'esprit maastrichtois, la façon dont les habitants de cette ville voient la vie. En d’autres mots, la version locale de la dolce vita !

Le Mestreechter Geis tourne le dos à Darq, une adresse où les amateurs de café et de chocolat trouveront de quoi faire le bonheur. Commandez un délicieux expresso, un cappuccino ou l'une des autres variétés de café (préparés avec les grains de café illy, en provenance de Trieste en Italie du Nord) tout en savourant l'une des créations en chocolat de l'atelier du chocolatier Ralph Hagen. Et si vous voulez un souvenir, il n’y a rien de mieux que les Mestreechter punekes (baisers en chocolats).

Poursuivez votre promenade sur Het Bat. À hauteur de la Eksterstraat, traversez le Maasboulevard pour admirer, sur la Maaspromenade, le seul vestige visible du pont romain : un lion en pierre qui regarde la Meuse (le lion original appartient à la collection du musée Bonnefantenmuseum).

Prenez la Eksterstraat pour rejoindre la petite place baptisée Op de Thermen, en plein cœur du quartier Stokstraatkwartier. C'est ici qu’autrefois se dressait le castellum romain avec, comme le nom de cette place le laisse présager, un grand complexe thermal. Les vestiges de ces thermes ne sont malheureusement plus visibles, mais dans les pavés on peut encore voir les contours des différents bâtiments. Là où les Romains appréciaient autrefois quelques heures de baignade, vapeur et natation, vous trouverez aujourd’hui Vino & Friends – un établissement où vous pourrez découvrir une belle sélection de vins, composée personnellement par les propriétaires Fabian Wijering et Bas Lenoire, et accompagnée d'antipasti classiques, de délicieuses pâtes (faites maison) et de savoureux secondi. Et chaque mois, un menu changeant de trois ou quatre plats met l'accent sur l’une des régions de l’Italie.

À deux pas de là se dresse la place Onze Lieve Vrouweplein, où se cachent encore d’autres vestiges du passé romain de la ville, notamment dans le sous-sol du Derlon Hotel. Des archéologues y ont trouvé les vestiges d'un ensemble de temples dédiés à Jupiter, le dieu suprême des Romains, ainsi que les restes d'un tronçon de chaussée romaine et de la porte ouest du castellum. Dans les vitrines, vous pourrez voir des morceaux de sculptures et un bec de cruche d’une grande finesse, en forme de tête d'animal.

Le castellum aurait également accueilli une colonne monumentale avec une statue de Jupiter grandeur nature. En guise de souvenir, une statue de Jupiter à cheval se dresse aujourd’hui, en haut d'une colonne, sur la place Onze Lieve Vrouweplein. Le seul « souvenir » encore visible des Romains, à proximité de la basilique, sont les spolia, les pierres angulaires grises sur le côté droit de l'église. La jolie chapelle Mariakapel affiche, elle aussi, une apparence plutôt italienne. Faites comme tous les habitants de Maastricht et allumez une bougie aux pieds de la Vierge Marie.

Fort heureusement, l’Italie contemporaine n’est pas en reste sur la place Onze Lieve Vrouweplein, avec notamment Ristorante Il Giardino, l'un des plus anciens restaurants italiens de la ville. Si les propriétaires sont d’origine sicilienne, la carte propose des plats en provenance de toute la botte. Au coin de la Sint Bernardusstraat, vous trouverez Infinito, un bar à vins proposant principalement des plats et boissons typiquement italiens. Et si le cœur vous en dit, offrez-vous une gelato, une glace, à la Gelateria Luna Rossa sur le Graanmarkt, que vous pourrez savourer tout en flânant dans l'ancienne partie romaine de la ville. »

Envie de découvrir d’autres adresses italiennes à Maastricht ? Découvrez-les toutes dans le guide City Walk Maastricht – Italie en bord de Meuse de Ciao tutti. Vous pouvez le commander en cliquant sur ce lien. Buona passeggiata, bonne promenade !