Maastricht, c’est aussi le quartier verdoyant Sint-Pieter

Il était une fois… Un petit village à proximité de Maastricht. Bien que l’on y entrait juste après avoir quitté l’effervescence de la ville, il ressemblait plutôt au Limbourg champêtre. De vastes prairies et un village agréable, entouré d’un pan d’histoire sous la forme d’un fort et de ruines. Retour au Moyen Âge avez-vous pensé ? Pas du tout ! Nous parlons de Sint-Pieter, depuis toujours le poumon vert de Maastricht. En 2019, vous y venez également pour profiter de la nature et souffler un peu.

Le Heuvelland limbourgeois à deux pas

Citez le chef-lieu d’une province d’où vous pouvez accéder à une zone verdoyante à un quart d’heure de marche ? Exact : Maastricht ! Au sud de la ville, vous trouvez le quartier rural Sint-Pieter, - commune indépendante jusqu’en 1920 - où vous ne percevez plus rien de l’effervescence des allées du centre. Parfait donc pour échapper quelque peu au rush quotidien ou pour terminer votre citytrip dans le calme. Ici, vous profiterez de vues imprenables sur le paysage vallonné, la ville et la frontière avec la Belgique. Les jolis minois des animaux que vous rencontrerez dans les prairies en chemin vous sont offerts gratuitement.

10.000 pas ? Check !

Qui dit vues imprenables pense bien sûr immédiatement à « hauteur ». Actionnez donc votre montre de sport car ici, vous arriverez facilement aux 10.000 pas tant convoités. À cet effet, vous êtes attendu au pied du mont Sint Pietersberg : un plateau de 8 km qui relie les Pays-Bas à la Belgique. De nombreux sportifs y descendent le week-end pour se dégourdir les jambes et respirer l’air pur. Vous n’êtes pas au top de votre forme ? Dans ce cas, l’endroit est également idéal pour des boucles de promenade/course à pied à partir de 2,8 kilomètres. Le promeneur expérimenté peut parcourir jusqu’à presque 13 km.

Et que vous optiez pour 2 ou 13 kilomètres, un en-cas et une boisson seront toujours les bienvenus. Au pied du mont Sint Pietersberg, vous trouverez de nombreux cafés et restaurants sympathiques où vous serez accueilli à bras ouverts.

Retour dans le passé

Daniëll Wolff baron de Dopff. Ce nom n’évoquera rien pour de nombreuses personnes mais cet homme est celui qui fit construire le Fort Sint Pieter au début du dix-huitième siècle. Pour protéger Maastricht - et nous en sommes très heureux aujourd’hui ! Aujourd’hui, le fort est pratiquement le même qu’il y a 300 ans même si de nos jours, il s’agit surtout d’une attraction touristique. Quoi de plus agréable que de compléter une balade dans la ville verdoyante par un peu de culture ?