Une visite de Maastricht avec un Français

Ma deuxième maison

Récemment, un ami m'a demandé si je n’étais pas nostalgique de ma vie en France et à Strasbourg, ma ville natale. Je lui ai répondu que non, je n’avais pas le mal du pays. Je me suis moi-même surpris de ma réponse, car qui n’éprouve aucun manque pour ses racines ?

Tout comme Strasbourg, Maastricht a été construite par les Romains. La présence d’un castellum près d’un pont surplombant un fleuve a incité les populations à s’installer autour de cette forteresse romaine et à s’étendre jusqu’à former une ville fortifiée.

Tout comme Maastricht, Strasbourg est une ville religieuse qui accueille une imposante cathédrale. Et un fleuve. Et de bons bars et restaurants. J'ai grandi en Alsace dans une culture de bon vivant et je me sens tout à fait chez moi à Maastricht, cette ville aux airs français.

Maastricht française

La Meuse contribue également à l'influence française ; elle prend sa source sur le Plateau de Langres et traverse Maastricht pour se jeter dans la mer du Nord, faisant d’elle un moyen de transport pratique pour les marchandises et le commerce. Le peuple français a remarqué son utilité et a, de ce fait, vraiment voulu « avoir » Maastricht. En effet, après de nombreuses attaques et croisades, les Français ont réussi à conquérir Maastricht.

Entre 1794 et 1814, Maastricht était la capitale de la Meuse Inférieure, une ville française. En 1803 et en 1811, Napoléon se rend à Maastricht. Il visite notamment les carrières de calcaire souterraines de la montagne Saint-Pierre et inspecte les fortifications. Aujourd'hui, on peut encore en admirer des vestiges dans les caves Zonneberg. En se promenant dans les grottes, on peut apercevoir de nombreuses inscriptions de l’époque, toutes en français. Comme un témoin muet du passé.

Même si les Français n’occupent plus la ville désormais, Maastricht conserve encore un caractère français bien marqué. Il suffit d’entendre le dialecte et ses nombreux mots français (trottoir, fourchette, bougie, commissies, tapesseren...) et de voir aussi le style très bon vivant de ses habitants.

La cuisine française

Parlons maintenant de l’influence culinaire des Français. Récemment, la pâtisserie Éclair Affair a ouvert sur le Kesselkade. C’est l’endroit incontournable pour déguster des pâtisseries typiques de la Métropole. J’ai grandi avec ces desserts et croyez-moi, ils sont délicieux.

Si vous êtes plutôt salé, je vous conseille de vous rendre à la Koestraat. Vous y trouverez de superbes restaurants à la cuisine savoureuse, dont mon préféré est sans aucun doute Le Fernand. Au menu, des plats (confit de canard, cuisses de grenouilles, haricots verts au beurre de Paris) et des boissons (Crémant, Kronenbourg 1664...) typiquement français.

De l'autre côté de la Meuse, n’hésitez pas à faire un tour au Cabinet Wycker et à vous délecter de leurs mets : la Côte de Bœuf à la sauce béarnaise, les Moules de Bouchots, les escargots et...les profiteroles. Même si je suis épuisé, je me réveillerai toujours si on me sert des profiteroles au petit-déjeuner.

Flâner dans les rues de Maastricht

Si vous aimez le shopping, vous connaissez probablement le quartier Stokstraat et ses splendides boutiques. Mais si vous voulez vous imprégner davantage de l’ambiance à la française, passez les remparts de la ville et dirigez-vous près du parc. On se croirait à Paris. Promenez-vous dans ce magnifique jardin et si vous descendez vers l’Université d’Économie, la School of Business and Economics (SBE), vous apercevrez la statue de D’Artagnan près du rempart de la ville. Et puis tant que vous êtes dans le quartier, remontez la montagne Saint-Pierre jusqu'au Fort, autre témoin muet de l'histoire de Maastricht et de son passé avec les Français. Vous pouvez réserver une visite guidée auprès de Maastricht Underground, une activité surprenante et immanquable. Je ne vous en dis pas plus et je vous laisse vous y rendre pour le découvrir !

Et après ?

Si, à la fin de cette journée, vous voulez encore profiter de cette vie à la française, vous pouvez vous rendre au cinéma Lumière ; vous trouverez toujours un film francophone à l’affiche de cette ancienne usine de menuiserie très joliment rénovée.

Pour terminer la soirée, rejoignez un Café Français. Vous pourrez discuter en français avec des habitants venus pratiquer la langue. Prenez note de la prochaine date sur le site de l’Alliance Française de Maastricht où vous trouverez aussi toutes les informations sur le programme culturel.

Egbert est né en Alsace et a grandi à Strasbourg. Après avoir obtenu son baccalauréat B, il a décidé de poursuivre ses études aux Pays-Bas et s'est retrouvé à Maastricht. Diplômé du Baccalaureus Translationis en 1998, il a rencontré son grand amour ici et est resté à Maastricht. Aujourd'hui, Egbert anime des visites guidées pour Maastricht Underground et Explore Maastricht. Il cuisine également des plats français pour son service de traiteur « Plat du Jour ».